J’ai fait la connaissance d’un chien avec un handicap auditif déclaré à sa naissance. Ses gardiens se doutaient bien que son comportement était des plus étranges quand il ne répondait pas à l’appel.

Après lui avoir fait passer quelques tests, il s’est avéré qu’il était complètement sourd et que cela serait irréversible.

Toutefois, une année après, le comportement du chien était devenu encore plus étrange car il montrait des signes d’agitation et d’angoisse.

Ses gardiens, inquiets, avaient décidés alors de lui refaire une batterie de tests et au grand étonnement du vétérinaire, le diagnostic était devenu favorable à une amélioration de son système auditif. Mais aux yeux du vétérinaire pas assez bien pour qu’il puisse entendre complètement les sons.

Sa gardienne a fait appel à moi afin de pouvoir comprendre les ressentis et les réactions du chien car il montrait toujours des signes d’angoisse.

Le chien m’a fait part qu’il entendait des bruits sourds qui résonnaient dans sa tête. Il me dit que ces bruits le perturbent car il n’arrive pas à les assimiler à une chose précise et c’est totalement confus pour lui.

Il me dit que les bruits qu’il entend sont des sons aigus et que parfois, l’intonation du son augmente et il a l’impression de devenir fou car c’est un sifflement en permanence qu’il a à l’intérieur de sa tête.

Pour essayer de comprendre ce qu’il pouvait vivre pendant ses crises, j’ai procédé à une technique qui me permet de ressentir toutes les émotions et les sensations de l’animal.

A la seconde où je l’ai fait, j’ai eu les oreilles complètement bouchées et j’avais même très mal. Un mal similaire aux oreilles bouchées dues à la pression atmosphérique lorsqu’on voyage en avion.

Il m’a fait découvrir les sons qu’il entendait et on comprend mieux pour quelle raison il peut être agité et angoissé car c’est des bruits intenables et permanents.

Il m’a fallu quelques séances avec lui pour le rassurer au plus possible et 2 semaines plus tard, la gardienne m’annonçait que son état d’anxiété s’était amélioré et qu’il était devenu plus paisible.

Précédent

Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.