Psychopompe

Le psychopompe est un soin pratiqué en chamanisme.

C’est un nettoyage énergétique du lieu de vie qui s’effectue en profondeur et qui permet de libérer les énergies stagnantes du lieu.

Chaque lieu d’habitation renferme son histoire et son vécu est imprégné dans les murs. 

Il peut s’agir d’âmes reliées à l’habitation, d’empreintes d’anciens habitants, de certaines énergies négatives ou toutes autres perturbations qui sont logées dans le lieu de vie.

Il réside dès lors une énergie lourde, chargée dans son histoire, qui peut affecter plus ou moins fortement les habitants du lieu dans leur bien-être au quotidien.

Ces énergies apportent un déséquilibre tant sur les plans émotionnel, physique que psychique aux occupants du lieu mais aussi à leurs animaux de compagnie et peuvent les amener à :

  • développer des maladies, 
  • ressentir de la fatigue anormale,
  • un changement dans le comportement,
  • ressentir une sensation de mal-être générale,
  • souffrir de douleurs et/ou de blocages physiques,
  • avoir un sommeil perturbé (cauchemars, insomnies).

Il est donc très important d’effectuer un nettoyage énergétique de son lieu de vie afin de le rendre sain et harmonieux.

Le psychopompe est une technique qui permet :

  • de libérer les âmes errantes, les parasites et les entités,
  • d’assainir la mémoire des murs, des sols et des objets porteurs d’histoire,
  • de dissoudre les énergies malsaines (traumatismes, souffrances, maladies, suicides).

Le psychopompe peut aussi s’effectuer sur une personne, un animal, un végétal ou un objet.

Pour les lieux et les végétaux, un travail en géobiologie est exécuté afin de neutraliser les ondes nocives en lien avec le terrain (champs magnétiques, réseaux telluriques, failles souterraines, courants d’eau souterrains, …).

L’animal est d’ailleurs très sensible aux réseaux telluriques. Le chat, à l’inverse du chien, affectionne tout particulièrement les endroits négatifs du logement et il choisira toujours le même emplacement pour y dormir et se prélasser. Il peut également être fortement perturbé par ces ondes nocives et il se mettra soudainement à faire ses besoins en dehors des caisses.

Il arrive aussi que l’animal puisse ressentir des entités au foyer; ces présences peuvent altérer son comportement et il montrera des signes d’anxiété lorsqu’il se retrouve seul au foyer ou même en présence de ses humains.