De Caramel – Un amour de chat

Bonjour. 

Je m’appelle Caramel, je suis né en septembre 2009. Cela fait 11 ans que je vis au domicile de mes maîtres à Yverdon-les-Bains.

Je vais vous raconter ma relation avec Maïté, mon ange gardien. 

Il y a quelques années, j’avais passablement d’agressivité, surtout envers ma maîtresse. En 2017, je l’ai mordue très violemment au pied. Etant donné que ces agressions continuaient et que mes maîtres n’en savaient plus que faire. Ils se sont souvenus d’une relation professionnelle qui s’était lancée dans la télépathie animale, ils l’ont appelée et c’est comme ça que j’ai fais connaissance avec Maïté.

Elle m’a prodigué plusieurs soins en 2018 pour calmer cette agressivité et apaiser mes souvenirs antérieurs. 

En 2019, Maïté m’a apporté un soin et depuis je suis accro aux câlins, caresses et cajoles.

Je dors beaucoup et je suis tranquille comme un vrai chat digne de ce nom, ces soins ont rassurés mes maîtres et nous vivons en parfaite harmonie.

Il y a un mois, au début de cette période de pandémie, mes maîtres ont constaté que je maigrissais beaucoup trop vite, j’avais perdu l’appétit, mon poil devenait sec et j’avais de la peine à faire mes besoins, ma situation se dégradait très lentement et je faisais peine à voir.

Ils ont alors contacté Maïté pour voir ce qui pouvait me perturber. Elle a pratiqué un premier soin quantique où elle a constaté de gros problème au niveau de mes reins.

Elle en a fait part à mes maîtres en précisant qu’il était assez urgent de consulter le vétérinaire.  

Aussitôt dis aussitôt fait me voilà embarqué chez mon “pas trop copain le véto” ce qui m’a valu une prise de sang sous narcose (vu que l’on n’est pas très copain quand il veut me piquer). 

Les résultats sont tombés rapidement, je souffrais effectivement d’une grave insuffisance rénale qu’il fallait traiter sans délai. Donc nouvelle nourriture adaptée et début d’un traitement médicamenteux.

Quinze jours après nouvel examen (pas plus copain qu’avant), ouf ma situation s’était stabilisée. Heureusement car selon le vétérinaire nous aurions attendu plus longtemps et le bilan aurait été sans appel. 

Résultat je vais vivre, mais je devrais prendre mes médocs jusqu’à la fin de mes jours. Un fait rassurant c’est que je n’ai pas besoin de retourner chez mon copain. Maïté m’a encore fait deux autres soins quantiques et je me porte à merveille.

Alors un grand merci à toi Maïté. Grâce à toi je vais encore pouvoir me couler des beaux jours dans mon nid douillet. 

Merci Maïté mon ange gardien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.